Comment utiliser les noix de lavage pour laver son linge ?

Bien avant les lessives industrielles, en poudre, liquide ou en tablettes, les femmes utilisaient des lessives naturelles, biodégradables et non polluantes, lessives qui reviennent enfin en force.

La plus connue d’entre elles vient d’Inde, du Pakistan et du Tibet où la lessive était traditionnellement faite en utilisant les noix de lavage. On lit tout et n’importe quoi sur ces noix, alors j’ai décidé de faire le point sur ce produit naturel.

D’où viennent ces noix de lavage?

Les noix de lavage ou soapnuts en anglais, sont le fruit naturel du Sapindus Mukorossi, l’arbre à savon ou savonnier.

Cet arbre pouvant atteindre 15 mètres de haut se retrouve essentiellement dans la région de l’Himalaya, c’est-à-dire en Inde, au Tibet, au Pakistan et au Népal. Selon leur origine, les noix de lavage porteront le nom botanique de “sapindus trofollatus” pour la variété de petite taille en provenance d’Inde (la plus répandue sur le marché) et “sapindus mukorosse” pour les grosses noix en provenance du Népal.

Souvent centenaires, ce n’est pourtant qu’au bout de 10 ans qu’il se mettra à produire ces drôles de fruits. de couleur verte. A maturité, les noix de lavage de couleur dorée sont collantes en raison de leur forte teneur en saponine, le savon 100% naturel et entièrement biodégradable. En réalité, la production de cette substance par le savonnier est un moyen de se protéger des insectes.

La récolte se fait chaque année, juste avant la saison des pluies de mi septembre à mi décembre, faute de quoi la pluie lessiverait les soapnuts qui perdrait une très grande partie de leur saponine. Après un séchage qui leur confère une couleur marron brun, elles sont décortiquées. En effet, seule la coquille de ces noix contient de la saponine, la noix en elle-même ne sert à rien pour la lessive et n’est pas comestible. on ne fait donc pas sa lessive avec des noix de lavage, mais avec les coquilles!A noter que l’utilisation de plus en plus importante par les pays industrialisés de ces noix de lavage fait travailler de nombreuses familles et fermiers dans ces pays souvent pauvres, une véritable aubaine! Si ce n’est pas du commerce équitable, cela y ressemble fort !

Comment utiliser les noix de lavage ?

Vous pouvez employer les soapnuts pour le coton, les couleurs et même la laine et la soie, de 30° à 90°c. A la place de votre lessive polluante, mettez simplement 4 à 6 noix de lavage dans une petite pochette de lin puis placez le tout au coeur de votre linge.

Attention! Il faut absolument que les coquilles de noix ne soient pas directement dans votre lave-linge, elles pourraient obstruer l’écoulement d’eau. Si vous n’avez pas de petit sac en lin, placez-les dans une vieille chaussette en coton.

La saponine assainit, lave, dégraisse et détache. Non seulement les tissus et les couleurs seront préservées naturellement, mais en plus votre linge sera doux et soyeux, même pour les tissu les plus fragiles.

En Inde, les noix sont depuis toujours utilisées pour laver la soie et la laine. Ne contenant pas d’agents de blanchiment (contrairement aux lessives industrielles), les couleurs sont préservées.

Lancez votre cycle de lavage habituel, avec sous prélavage et au contact de l’eau et avec la rotation du tambour, la saponine va se libérer.

  • Pour une lessive à 30°, 4 à 6 noix de lavage vous feront 3 utilisations (les optimistes indiquent jusqu’à 5 lavages, mis franchement, ce n’est pas réalistes!)
  • Pour une lessive à 60°, 4 à 6 noix de lavage vous feront 2 utilisations.
  • Pour une lessive à 90°, 4 à 5 noix de lavage vous feront 1 utilisation.
  • Pour le lavage de la laine, utilisez une décoction de noix de lavage
  • Pour le linge tâché, passez sur la tache un détachant écologique avant de le mettre dans votre lave-linge.
  • Pour le blanc, ajoutez dans le compartiment à lessive, une à deux cuillères à soupe d’agent blanchissant naturel tel que le bicarbonate de sodium ou le percarbonate de sodium que nos grand-mères utilisaient déjà.

Les noix de lavage ne laissant aucune odeur au linge, si vous tenez à ce qu’il soit parfumé, rajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles 100% naturelles de lavande par exemple sur le sac contenant les noix de lavage.

Les noix de lavage peuvent rester pendant tout le cycle dans votre machine car lors de l’essorage, l’eau de votre machine est abondamment renouvelée et froide. En conséquence, le peu de saponine libéré fera office d’assouplissant donc vous pouvez désormais également faire l’économie.

Autres utilisations des noix de lavage:

Elles sont également utilisables pour votre lave-vaiselle, pour nettoyer les sols, faire la vaisselle, comme produit phytosanitaire naturel pour vos plantes d’intérieur ou de votre jardin, etc….

Remarques sur les noix de lavage:

  • Ne jetez pas les noix utilisées dans la poubelle, elles sont biodégradables et trouveront leur place dans votre composteur pour finir en engrais naturel.
  • Comme l’eau de lavage de votre machine ne contient que des produits naturels, vous pouvez très bien la récupérer pour l’arrosage de votre jardin et de vos plantes!
  • Les prersonnes à la peau fragile et allergiques aux lessives industrielles n’ont généralement plus aucun problème de santé avec les noix de lavage.
  • Une fois votre sachet de noix entamé, conservez le à l’abri de la lumière dans une boite fermé.
  • Contrairement aux idées reçues, sapindus trofollatus et sapindus mukorosse ont le même pouvoir lavant!
  •  kg de noix = 80 à 100 lavages, ce qui fait une sérieuse économie pour la planète et pour le porte-monnaie, sans compter l’adoucissant dont vous n’avez plus besoin.

Où se procurer des noix de lavage?

On en trouve un peu partout su internet mais force est de constater qu’en l’absence de règles, on trouve de tout et du n’importe quoi.

Les prix pratiqués vont de moins de 10 euros de kilo pour des noix (Karawan est une bonne marque!) souvent de moindre qualité à plus de 20 euros par kg (là c’est du vol!), la moyenne se situant entre 13 et 15 euros le kilo.

Les noix de lavage sont vendues généralement par paquet de 1 kg ou de 500 g.

Pour le bicarbonate de sodium ou le percarbonate de sodium (agent blanchissant), comptez 5 euros le kilo, et à raison d’une cuillère à soupe par lessive de blanc, vous en avez pour très longtemps! 

En conclusion:

Franchement, je ne comprends pas pourquoi on ne trouve pratiquement sur le marché que des lessives beaucoup plus chères et plus polluantes pour avoir le même résultat. A quand les noix de lavage dans les grandes surfaces? Si l’aspect écologique de ce produit ne vous touche pas, pensez à l’énorme économie annuelle que vous allez réaliser avec les noix de lavage!


0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

1779